Halperin pas content!

Halperin n’est pas très content du traitement qui lui ont réservé dimanche dernier Guy A. Lepage et Dany Turcotte à l’émission Tout le monde en parle. Le mec est tellement furieux qu’il met en demeure Radio-Canada, Tout le monde en parle, et les animateurs de l’émission.

En plus, il demande 1$ par téléspectateur en dédommagement, ce qui fait 1 789 000$ au total.

Mon Ti-Guy, j’pense va falloir que tu te passes de ton nouveau resto… 😉

Pour un gars qui chie ouvertement sur les journalistes « people » en les traitant de « minables » et de « pas-de-vie », je pense que ça n’a pas été un bon « move » d’inviter un gars comme Halperin à son émission. Je me demande c’était quoi l’objectif de l’inviter si ce n’est que pour chier dessus.

J’ai une crisse de bonne idée. On va inviter Halperin à l’émission soit-disant pour lui donner la chance de s’expliquer, mais dans les faits c’est pour le ridiculiser. Sti que je le hais lui!

// CM

10 commentaires

    Zigzag

    Tout le monde en parle est le plus concret des dîners de cons que j’ai vu jusqu’à maintenant. Quand Raël était sur le plateau, Ti-guy l’avait présenté hypocritement en prenant bien soin de le qualifier « Sa-Sainteté Raël » dans un sérieux qui lui advenait pas du tout, pour ensuite lui rire en pleine face à gorge déployée quand Chapleau lui tirait la couette.(J’avoue que c’était drôle en sacrement de voir un esti de clown comme Raël se faire ridiculiser de la sorte) mais, le problème est que, Ti-Guy a toujours continué son petit jeu, même avec des gens respectables.
    Turcotte lui, se ridiculise lui-même avec ses jokes de fifs. D’ailleurs, c’est le genre de tapette comme lui qui entache la réputation des homosexuels en perpétuant l’image de la fo-folle dépravée qui vomit devant une paire de boules.(de seins, pas de testicules…laule)

    Si Turcotte et Lepage avaient été des journalistes ça ferait longtemps qu’ils se seraient fait crisser dehors.

    Bien sûr ce ne sont pas des journalistes et n’ont pas la prétention de l’être non plus. « Tout le monde en parle » n’est pas un show où l’objectivité et la rigueur prime, ce n’est pas le Téléjournal après tout.

    Tout le monde en parle c’est quoi alors ?
    – On invite des petites veudettes québécoises et on joue aux téteux. On les plogue le plus souvent possible.
    – On se sert de notre tribune pour jouer au Diner de con de temps en temps, au grand plaisir de l’égo de Guy.
    – On boit du vin pis on se saoule la gueule
    – C’est ça qui est ça.

    Avez-vous déjà vu Ti-Guy chier sur une vedette québécoise même lorsqu’elle le méritait? Pas moi en tout cas.

    P.S. Zigzag si t’aimes pas Turcotte c’est que t’es FORCÉMENT homophobe. Laule. Mais sérieux je me demande ce que Turcotte fait dans la vie à part être homo… Ça l’air d’être un job à temps plein cette affaire là.

    Zigzag

    @CM
    En effet, pour la fifure de Turcotte, c’est un job à temps plein…(précédé d’un « blow »)
    Parlant d’homophobie, selon la définition exacte du terme,figurez-vous donc que, juste le fait de dire ou de penser que l’homosexualité est anormale, relèverait de l’homophobie! Selon la logique, tous les hétéros seraient homophobes dans ce cas sinon, on seraient tous gays non? Maintenant, la question qui s’impose est: serait-ce normal que la race humaine disparaisse à petit feu???

    Donc , nous sommes tous homophobes car, qu’on le veuille ou non, nous éprouvons toujours un malaise devant deux Maurice qui se minouchent. Pour se montrer tolérants, les gens ont tendance à banaliser et normaliser des situations anormales pour ne pas passer pour des méchants homophobes.

    Finalement, si t’es pas homophobe, t’es hypocrite câlice ok là !!! (LÔL)

    LouisII

    De la façon que moi je vois les choses, c’est qu’il n’y aura aucun perdant dans cette histoire, juste des gagnants. Je commence à penser que ce genre d’incident – de +en+ fréquents – est un peu arrangé avec le gars des vus. Peut-être pas à ce point là mais quand ça arrive, ça fait l’affaire à tout le monde. On se menace de poursuite, on s’accuse de part et d’autres, l’affaire prend une ampleur médiatique considérable qui engendre une publicité sans précédent pour tous les protagonistes. Une publicité qui leur aurait autrement coûté les yeux de la tête, s’ils avaient eu à payer pour une telle campagne.

    C’est un peu la même chose pour le voyage dans l’espace de Guy Laliberté. L’histoire a fait le tour de la planète et fait les manchettes à plusieurs occasions dans tous les médias du monde entier, jusqu’à ce que Guy Laliberté remette les pieds sur la terre. Faisant connaître à la fois son cirque et sa fondation pour l’environnement. Finalement, 35M$ pour son voyage dans l’espace, ce n’était pas si cher payé que ça compte tenu de toute la pub que cela engendrait pour ses propres affaires.

    Vous allez voir comment ça va finir cette histoire de poursuites, il va y avoir une entente hors cours, dont nous ne connaîtrons pas les détails et finalement, Halperin va voir la vente de ses livres augmenter à travers le monde, ainsi que la fréquentation de son blogue, et Guy A. va maintenir et peut-être augmenter, si c encore possible, sa cote d’écoute…

    Pis le Tea Party aux usa va être content de montrer les méchants nazis de la src, pis de dire que le Canada en est peuplé, qu’il n’y a que du fachisme et du communisme au Canada « fake on voit bien qu’un système de santé publique comme ils ont dans tout le Canada c’est pas bon, c’est une gangraine qui ronge les sociétés modernes. Je reconnais que j’extrapole légèrement là, mais ça n’en prend bien moins que ça aux Tea partiers pour constituer un argument… Un autre gagnant dans cette histoire!

    Pour ce qui est de l’homophobie, je pense comme Zigzag. La plupart des hétéros se considèrent comme normaux et considèrent donc que l’homosexualité n’est pas normale, ça fait que tous les hétéros sont homophobes, ça fait bien 80-85% de la population ça non! Par conséquent, les gays ne gagneront jamais leur guerre contre l’homophobie, à moins d’éliminer tous les hétéros… Ça serait-tu du nazisse à l’envers ça!!!?

    Concernant l’homophobie je suis plus ou moins d’accord avec vous ZigZag et LouisII. Ce n’est pas parce que j’ai les cheveux noirs et que je me considère normal qu’automatiquement je pense que de ne pas avoir les cheveux noirs est anormal.

    Après ça dépend aussi de notre définition de « normal ». Si on voit la normalité comme étant simplement ce qui est « conforme à la majorité », alors oui les homos sont « anormaux » (ainsi que les roux tant qu’à y être) parce qu’ils ne sont pas dans la norme.

    Aussi j’pense que le monde en général a moins de misère à accepter 2 filles qui baisent ensemble que 2 gars. 2 filles ensemble c’est moins dégueulasse faut dire.

    La guerre contre l’homophobie est une fausse guerre selon moi. Les gens en n’ont pas contre les homos en particulier. Ils en ont contre ce qui est différent tout simplement. Que ce soit les roux, les noirs, les immigrants, les gros, les maigres, les grands, les petits, les homos, etc.

    La marche de la fierté roux c’est pour quand?

    @LouisII, concernant les cotes d’écoute de Guy A. je me rappelle que sur Twitter quelqu’un lui avait sorti la même affaire, que ça serait bon pour ses cotes d’écoutes. Ti-Guy fidèle à son arrogance lui a répondu de quoi du genre : « Les cotes ont les a déjà! 🙂 »

    Maudit Guy à marde!

    Zigzag

    La comparaison de la couleur des cheveux vs l’homosexualité n’a aucune valeur ici. Ce n’est pas une question de naturel, mais bien de normalité.Il y a une nuance à faire ici.
    La normalité est de mise dans tout les domaines, de la pression artérielle, à l’orientation sexuelle. Quand le juste milieu défaille, on tombe dans le dérèglement. Tout ce qui s’éloigne du naturel devient nocif. L’homosexualité est loin d’être naturel. La nature nous impose malgré nous des normes.
    Là ou j’ai un crisse de bug aussi, c’est les homos qui vont dans les écoles pour parler de leur orientation sexuelle aux jeunes, pour leur faire accepter la leur s’ils se posent trop de questions sur leur préférence. Je n’ai rien contre le gars qui se gèle la gueule chez lui, mais delà à dire à mes enfants que la drogue c’est pas drôle mais, qu’il faut l’accepter et vivre l’expérience malgré tout!? ÇA c’est du VRAI brainwashing !

    Pour ma part, qu’il s’agisse de gay ou lesbienne, le malaise est le même. Je n’ai rien contre les homosexuels, mais plutôt contre l’homosexualité. C’est une bombe à retardement et ne me faites pas croire que vous êtes à l’aise devant une bombe…

    LouisII

    Je comprends ce que tu veux dire CM pour l’homophobie. Mais je m’en remettais à la définition de Zigzag, celle du dictionnaire. Mais je pense quand même que la très grande majorité des hétéros considèrent l’homosexualité comme étant anormale. Beaucoup d’homos pensent là même chose d’ailleurs mais on pourrait difficilement dire qu’ils sont homophobes. Par contre, je suis d’accord que ça ne fait pas de tous les hétéros des homophobes, dans le sens où on l’entend généralement.

    Je ne suis pas homophobe mais je pense quand même que l’homosexualité ce n’est pas quelque chose de normal. C’est juste une question de logique. Une queue ça va pas dans le cul d’un gars. Cela dit, je ne suis pas homophobe même si je pense comme ça, parce que pour moi, une phobie comporte le dégoût, l’aversion et la haine qui souvent découlent de l’incompréhension (parfois volontaire dans le cas de l’homophobie) et la crainte et je n’ai pas ces sentiments envers les homos.

    Le problème, c’est que beaucoup d’hétéros homophobes pensent que l’homosexualité est une maladie contagieuse qui peut se transmettre par simple contact social. Autrement dit, ils pensent qu’un jeune homo dans une école peut contaminer d’autres jeunes hétéros. D’autres homophobes pensent que l’homosexualité est un choix de vie. Comme si une personne pouvait, en se levant un bon matin, décider de son orientation sexuelle.

    J’ai un ami d’enfance qui était gay (je ne l’ai jamais su avant son coming out). Son père et mon père étaient des amis et tous les deux militaires et homophobes. Nous habitions à la base militaire de Valcartier, un milieu plutôt homophobe et j’ai été témoin du traitement que les homophobes à l’esprit étroit (y incluant mon père) ont réservé à mon ami d’enfance. Son père (avec l’appui du mien malheureusement) a rejeté son fils et n’a plus voulu rien savoir de lui, il ne lui a plus adressé la parole depuis. Il était convaincu que son fils avait choisi d’être homosexuel et qu’il aurait pu changer de bord… Très triste histoire.

    Mon père a été muté à la base militaire de St-Hubert (qui n’existe plus) à la fin des années 80 et j’ai un peu perdu de vu mon chum depuis ce temps là, mais je sais qu’il a toujours beaucoup souffert d’être homo. Il aurait souhaité ne pas être homo mais n’y pouvait rien. Aussi, il a envisagé le suicide à plusieurs occasions à cause de ça. Il a été assez fort pour résister mais ce n’est pas le cas de plusieurs jeunes qui passent aux actes et se suicident.

    Pour cette raison, je ne suis pas contre le fait que des homos se rendent dans les écoles pour sensibiliser les jeunes (hétéros comme homos) pour essayer de prévenir l’homophobie mais, en même temps, je suis convaincu que le problème de l’homophobie ne se règlera jamais. Tant qu’il y aura des hétérosexuels et des homosexuels, il y aura des homophobes… Mais si ces rencontres permettent d’empêcher un jeune de se suicider parce qu’il est homo, c’est déjà beaucoup.

    Je pense que le père de mon ami était un osti d’écoeurant de chien sale pour avoir rejeté son fils, parce que j’ai vu toute la douleur qu’il a infligé à son fils et c’est à cette époque là que personnellement, j’ai développé une phobie des homophobes…

    Mais j’en parle peu et je ne fais pas la guerre aux homophobes parce que je me dis que quand tu viens au monde con, tu restes con toute ta vie…

    Zigzag

    Il y a une dure réalité derrière l’homosexualité. À bien y penser selon moi, c’est une aberrance, et non une aberration.C’est-à-dire une déviation de la direction commune et anatomique, physiologique,anthropologique et biologique. L’homme et la femme se complètent en ce que le pénis s’insère parfaitement pour fertiliser la femme ou la faire jouir. Comme disait louisII ,difficile de procréer en insérant sa queue dans le trou de balle d’un homme. La jouissance par un tel moyen est purement animale sans lien affectif.
    Sur le plan physiologique, les caractères sexuels secondaires féminins déclenchent un flux d’hormones suivi d’un désir de rapprochement. Qu’une faible minorité de la population, ne soit pas influencée par les caractères sexuels de l’autre, demeure une exception. Au plan anthropologique, biologique et génétique, une espèce(végétale ou animale)tend naturellement à se perpétuer.L’homme ne fait pas exception à la règle même s’il se trouve des exceptions.(gays ou lesbos)parmi les animaux.
    Une relation qui dépasse le stade de l’amitié entre deux gars, n’est pas de l’amour, c’est de la prostitution.
    Je respecte le droit de deux adultes consentants du même sexe à vivre ensemble. Mais je trouve aussi qu’ils veulent aller trop loin en voulant adopter des enfants. Un enfant a besoin des deux sexes pour se développer pleinement. Je suis ambivalent sur le fait qu’ils puissent occuper des postes de responsabilité en autant qu’ils s’abstiennent de tout prosélytisme.
    Et même si un de mes enfants serait gay ou lesbienne, Je vais continuer à l’aimer sans que cela ne change rien à mon évaluation intellectuelle sur l’homosexualité.

    Zigzag

    bizoune-caca-plotte-teton-hihihihihihihihihi!

Laisser un commentaire