Ce que les maires sortants pensent des élections

D’après M. Laurin, quand des gens se présentent à des élections, il faudrait qu’ils aient « la décence de présenter un p’tit programme » et qu’ils amènent des idées nouvelles. Ajoutant que la campagne actuelle coûtera environ 100 000 $ à la Ville, argent qui, aux dires du maire sortant, aurait pu être investi ailleurs, notamment pour de l’aide aux plus démunis.
— René Laurin, extrait du Journal L’Action

Je ne peux pas croire que certains de nos élus pensent des choses comme celle-là. Après on s’étonne quand des gens comme M. Zambito essaie d’éviter des élections à Boisbriand sous prétexte que ça coûte cher.

Moi, je suis là pour éviter des élections à Boisbriand, puis crisse, tout le monde garde leurs jobs, a dit Lino Zambito. En bout de ligne, faire un hostie de power trip de politiciens ou politiciennes, on s’en va en campagne pour avoir le même calice de résultats. Pourquoi on regarde pas en avant pis voir ce qu’on peut bâtir ensemble, hostie?
— Lino Zambito, extrait de RueFrontenac.com

Ça se passe de commentaires…

// CM

Un commentaire

    « Ajoutant que la campagne actuelle coûtera environ 100 000 $ à la Ville, argent qui, aux dires du maire sortant, aurait pu être investi ailleurs, notamment pour de l’aide aux plus démunis. »

    Hahaha. COMME s’ils auraient mis cet argent-là pour les pauvres, anyway… C’est vraiment prendre les gens pour des imbéciles.

Laisser un commentaire